L’histoire de la citadelle de Forcalquier

Vous prévoyez des vacances dans le Lubéron ? Pensez à intégrer Forcalquier dans votre itinéraire. Cette ville se distingue par un patrimoine archéologique et historique qui reflète son passé mouvementé. Pour séjourner en pleine nature, réservez votre hébergement au camping 3 étoiles la Rivière. Ce camping ouvert du 1er avril au 30 septembre est à moins de 10 km de la Citadelle de Forcalquier.

L’histoire de la citadelle

Les historiens ont affirmé que l’oppidum où s'élevait la Citadelle de Forcalquier était jadis occupé durant le Néolithique. Durant l’Antiquité, les Celtes et les Ligures y étaient également présents. Pour se protéger contre les invasions des barbares, les populations locales se réfugiaient sur les hauteurs de l'oppidum. C’est seulement durant le Moyen-Âge qu’un château sera construit sur ce site. Il sera la résidence des comtes de Forcalquier et de Provence.

Cet édifice subira les bombardements qui ont marqué le siège en 1481, époque durant laquelle la ville a été rattachée de force au royaume de France. Cette construction historique sera malheureusement détruite durant les Guerres de Religion. En 1601, Henri IV avait ordonné que les restes du château soient totalement détruits. Au fil des siècles, les hauteurs de la ville et les abords du château ont succombé à l’abandon. À présent, dans le lieu où s’élevait la demeure des comtes de Forcalquier se trouvent l’un des derniers carillons manuels de Provence et la Chapelle Notre-Dame de Provence.

La Chapelle Notre Dame de Provence

La Chapelle Notre Dame de Provence est l’un des plus célèbres monuments historiques du Luberon. S’élevant au sommet d’une colline, là où se trouvait le château des Comtes de Forcalquier, ce site offre une vue époustouflante à 360° sur la Haute Provence. Sa construction s’est étalée de 1868 à 1875. Elle rend hommage au style néo-byzantin. Vous serez captivé par les anges musiciens qui ornent les angles ainsi que le dôme. Il met à l’honneur une représentation de la Sainte Vierge à son sommet.

Aussi, des saints provençaux sont sculptés sur le tympan de l’arche d’entrée. À l’intérieur, vous aurez la sensation que cette chapelle murmure une mélodie enchanteresse. En effet, le carillon peut être déclenché manuellement. Par ailleurs, durant les célébrations, un musicien est présent pour interpréter un morceau en utilisant les cloches qui composent le carillon. Bien qu’elles étaient une vingtaine par le passé, il n’en reste que 15.

Balade

La route qui mène vers La Chapelle Notre Dame de Provence est une promenade riche en découverte. Sur votre chemin, vous découvrirez le couvent des Visitandines. Alors que ce bâtiment date de 1634, il a été rebâti pour accueillir la mairie de la ville. Vous passerez aussi par la Cathédrale Notre-Dame-du-Bourguet qui est considérée comme l’un des plus importants monuments de Forcalquier. Vos pas vous mèneront vers l’église Saint-Jean qui figure au classement des Monuments Historiques.

À cause de la fragilité du sol, cette église cachée a malheureusement subi de multiples affaissements de terrain et est toujours en attente d’être restaurée. Durant votre flânerie, assurez-vous de passer devant la synagogue. Bien qu’aucune preuve historique ne confirme que cette maison était un lieu de culte, elle s’impose comme le témoignage que la ville accueillait auparavant une communauté juive.

Mis à jour le